Les bienfaits de l’écriture

Comme vous le savez si vous me suivez sur mon compte Instagram (@je_veux_changer_de_vie), j’aime écrire. L’écriture a toujours fait partie de ma vie, et ce dans de nombreuses situations différentes. C’est quelque chose d’indispensable à ma vie, je ne me verrais pas ne pas écrire. Et je pense très sincèrement que l’écriture peut être un outil hautement bénéfique dans nos vies ultra-connectées. Et surtout, sache qu’il n’est pas nécessaire d’être écrivain pour écrire pour soi. N’importe qui peut le faire, il suffit de prendre une feuille blanche et de laisser courir le stylo dessus…

 

Voici les 5 situations qui me poussent à écrire.

 

L’écriture permet de garder contact avec ses proches de manière originale.

 

A l’heure où l’on est proche de nos familles et de nos amis via les réseaux sociaux, ou l’on s’envoie des sms et des mails par centaines voire par milliers, ces échanges sont-ils profonds ? On les écrits en faisant autre chose en même temps, sans trop y réfléchir, par pur réflexe.

Et si à la place on prenait le temps de se poser devant une feuille blanche ? Quand on écrit une lettre, on prend le temps de choisir ses mots, on fait attention à ne pas faire de rature, on s’applique. On veut que ce soit parfait pour la personne à qui on va l’envoyer. Et puis devant une feuille, on parle de ses sentiments, de ses rêves, on se confie, on s’épanche, on se met à nu en quelque sorte. Pour moi, quand on écrit une lettre, on est forcément beaucoup plus sincère que dans un mail. Les mails, c’est plus impersonnel, plus froid. Alors qu’une lettre recèle beaucoup plus d’émotion. Et le simple fait d’imaginer le destinataire découvrir l’enveloppe dans sa boite au lettre me procure un bien être que je n’éprouve pas quand je clique sur le bouton envoyer de ma boite mail.

Essayez et vous verrez, vous y prendrez vite gout !

 

Ecrire pour dire des choses que l’on n’arrive pas à exprimer à l’oral (émotions, tension, colère)

 

Dans certaines situations, comme par exemple, lors d’une dispute ou lors d’un évènement particulièrement joyeux comme un mariage, une naissance, il nous est parfois difficile d’exprimer à l’oral ce que nous ressentons. Nous sommes vites submergés par l’émotion et alors, les mots sortent difficilement. C’est là qu’écrire est une excellente solution.

Prenons l’exemple d’une dispute. Submergée par la colère, l’énervement, vous vous êtes emmêlé les pinceaux, vous n’avez pas dit ce que vous aviez envie de dire, ou au contraire vous avez dit des choses que vous ne pensiez pas. Souvent la dispute se termine de cette façon : chacun fait la tête dans son coin. Dans ce cas-là, isolez-vous dans une pièce, au calme, prenez une feuille et laissez courir vos pensées. Prenez du recul par rapport à ce qui vient de se passer. Repensez à ce que vous vouliez dire et écrivez-le. Repensez aux paroles que vous regrettez, et rectifiez-les. Sur papier, tout est plus clair, tout est plus simple. On n’est plus sous le coup de l’émotion, il est donc plus simple d’exprimer ce que l’on ressent, de manière posée et structurée. Et en plus, en offrant cette lettre à l’autre personne, vous amorcez la réconciliation…

Alors la prochaine fois que vous vous retrouvez face à un évènement ou vous vous sentez submergée par l’émotion, sortez une feuille blanche, et écrivez.

 

Ecrire pour mieux se connaitre

 

Etes-vous la même personne que celle que vous étiez il y 3 ans, ou 5 ans ? Avez-vous toujours les mêmes rêves, les mêmes envies ? Probablement non. C’est pourquoi écrire chaque jour, une dizaine de minutes, peut vous aider à mieux vous connaitre. Confier vos pensées à un journal  laissera ainsi apparaitre en filigrane vos rêves, vos envies, mais aussi vos habitudes, bonnes ou mauvaises, et surtout vos schémas de pensées. Vous savez, ces réactions automatiques que vous avez qui vous font faire des actions que vous regrettez aussitôt…

Personnellement, le fait de débriefer sur mon comportement dans un petit journal m’a permis de gommer certains traits de caractères et m’a permis de mieux comprendre mon fonctionnement, mes réactions. J’ai clairement la sensation de mieux me connaitre, et quand je relis ce que j’ai écrit, je vois vraiment les progrès que j’ai faits et j’en suis fière !

 

Ecrire pour ordonner ses idées

 

Parfois, lorsque l’on est trop emporté dans son quotidien, entre le travail, les tâches ménagères, on a du mal à prendre de la hauteur sur sa situation. On aimerait changer des choses dans sa vie, comme se mettre au sport, changer son alimentation, mais dans le flot de notre routine on ne sait pas par où commencer. On ne sait pas comment s’y prendre.

Eh bien là encore l’écriture peut vous aider ! Si vous posez par écrit vos envies, vos projets, cela aura automatiquement pour conséquence de vous encourager à passer à l’action.

Par exemple, si vous souhaitez changer d’alimentation, vous pouvez commencer par lister dans un petit carnet les aliments que vous souhaitez éliminer, ou bien vos repas pendant une semaine afin de les analyser. Ensuite, vous pouvez y rajouter des nouvelles recettes à tester, des nouveaux aliments à essayer, des sites internet intéressants. Et le fait de rassembler toutes ces infos dans ce carnet de bord vous pousse à persévérer, mais surtout cela vous permettra de suivre vos progrès, de voir ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas, de noter vos pensées, vos décisions, vos analyses.

 

Tant que votre projet est dans votre tête, vous ne passerez pas à l’action car pour votre cerveau, c’est encore abstrait. Mais dès lors que vous mettez les choses par écrit, là ça devient concret !

Bref, vous l’aurez compris, si un projet vous tient à cœur, rien de mieux que d’y consacrer un petit carnet pour y noter toutes vos idées et ainsi, ne pas perdre de vue votre objectif.

 

Ecrire pour faire la paix avec des évènements douloureux

 

On a tous, dans notre vie, vécu un évènement douloureux : la perte d’un proche, l’annonce d’une maladie, une séparation… Et parfois, on a du mal à faire la paix avec cet évènement. On le ressasse, on regrette certaines choses, on repense à ce que l’on aurait dû faire. On se berce de « et si » : et si j’avais fait cela, et si j’avais dit ceci, en pensant à tort que les choses auraient pu être différentes. Mais tout est écrit d’avance, alors il ne sert à rien de ressasser le passé. En revanche, exprimer son ressenti sur papier, noter ses regrets, ses peurs, ses doutes, tout cela peut vous aider à prendre du recul sur cet évènement. Si c’est un évènement très douloureux et que vous souhaitez passer à autre chose, vous pouvez parler de cet évènement sur une feuille, puis la bruler. Symboliquement, vous laissez partir cet évènement, vous le laissez dans le passé, et vous vous autorisez enfin à faire la paix avec cette période de votre vie.

 

Voilà les situations ou l’écriture m’a beaucoup aidé. J’espère que cet outil vous aidera aussi, car je suis persuadée que l’écriture peut nous faire du bien à tous, et qu’elle n’est pas réservée qu’aux écrivains !

4 Commentaires

  1. lynda zeglil

    Génial 💖 merci beaucoup pour cette ode à l’écriture

  2. Hajar (fit.par.hasard)

    J’ai toujours beaucoup aimé l’écriture, pour mettre mes idées à plat, pour organiser mes idées, pour me sentir mieux, ou “juste” pour développer ma créativité. Le papier, le crissement du crayon qui danse sur la feuille, une plume de qualité, le plaisir de refermer un joli carnet qui renferme ce que ta main a eu envie de révéler. C’est un art imprevisible qui se vie au jour le jour, au gré de l’humeur et du temps. Je pourrais en parler des heures. L’écriture… je l’ai malheureusement abandonné à cause du temps ou plutôt à cause de moi, je n’ai pas su/voulu lui accorder du temps mais tu m’as vraiment donné envie de renouer avec, avec cet article mais également ton contenu sur instagram

    • Merci pour ce magnifique commentaire. Etant donné mon amour pour l’écriture, je ne peux que t’encourager à la laisser refaire partie de ta vie…C’est une alliée sans faille, une amie au quotidien, une confidente…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *